Dans la selva

12

À Otavalo en Équateur, là où la plupart des habitants font partie de la communauté indigène, les traditions sont encore très présentes. En sortant de la ville et en s’enfonçant un peu dans la jungle, dans la selva comme on dit ici, on marche entre les immenses arbres et les lianes. Tout est humide. Tout est vert. Vert foncé, vert clair, vert fluo parfois. On entend le bruit de la cascade Peguche. Elle est sacrée pour les indiens qui, le jour de la Fête du Soleil  » Inti Raymi  » le 21 juin, y viennent pour se purifier. À côté, une petite communauté semi-autonome habite dans quelques maisons traditionnelles et cultive la terre. Presque comme avant (mis à part nous, les touristes).

131210987643

11

bellepanorama

Travel, Culture and Photography blog. www.bellepanorama. com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s