Dans les églises mexicaines

3

Dans les très, très nombreuses églises mexicaines, l’ambiance est légèrement différente que dans les églises occidentales. Il y a des statues bien-sûr, des sculptures et des tableaux du Christ, de Marie et de tous les autres. Mais ici, il y a du sang, des plaies béantes, des os qui sortent de ces plaies, de la peau arrachée. La souffrance est représentée clairement, les statues font presque (complètement) peur. Au milieu de ces Christ macabres, les Vierges Marie nous regardent avec des yeux désolés et sont souvent habillées avec de vrais vêtements enfilés sur les statues.

191567Les gens accrochent des photos de leur proches et des petits papiers avec leurs prières sur ces vêtements. Au Mexique, la religion chrétienne est la religion de la souffrance, et ici la mort est représenté partout, tout le temps. Les mexicains ont une fascination pour elle, lui voue un culte et semble ne jamais la prendre au sérieux.

« L’indifférence du Mexicain devant la mort se nourrit de son indifférence devant la vie. » Octavio Paz

 

bellepanorama

Travel, Culture and Photography blog. www.bellepanorama. com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s