Les Bamboo Boys de Koh Phi Phi : le tatouage au bambou

6

3

4

À Koh Phi Phi, il doit y avoir autant de salons de tatouages que d’habitants. Et la plupart sont des salons de tatouages au bambou. Certes, à Koh Phi Phi c’est avant tout une attraction pour touristes. Des centaines de jeunes (ou moins jeunes) repartent chaque soir avec une prière en thaï façon Angelina Jolie (d’ailleurs, l’idée de repartir avec un tatouage sacré comme souvenir de ses vacances en Thaïlande me turlupine un peu), une tortue style maori ou autres motifs réjouissants (ou pas). Mais c’est aussi fascinant à voir faire. En tout cas, ça l’était avec l’équipe de tatoueurs du shop Bambootattoo. Ils nous ont accueillis à bras ouverts, on s’est littéralement installés dans leur salon de tatouage pendant toute une soirée et on les a regardé travailler. Tournée générale de canettes de coca-cola pour les remercier.

 

 

 

14

13

12

11

9

8

7

 

 

Les cinq garçons sont tatoués de la tête aux pieds. On pourrait passer des heures à regarder leurs corps remplis de motifs, de traits et de dessins. Si ce qu’ils tatouent sur les touristes est souvent assez peu original, leurs tatouages à eux sont incroyables. Plusieurs d’entre eux ont le même dessin tatoué sur la joue, juste à côté de l’oreille. C’est aussi très beau de les voir tatouer. Super concentrés, le geste hyper précis et rapide, c’est une technique assez incroyable. J’ai un peu de mal à comprendre comment ils ne dépassent pas. On est impressionnés, les traits sont fins et droits, et le résultat final vraiment beau.

En fait, au lieu d’utiliser une machine, ils prennent une tige de bambou au bout de laquelle sont fixées de toutes petites aiguilles. Apparemment c’est moins douloureux que le tatouage à la machine parce que les aiguilles rentrent moins profondément dans la peau.

En tout cas, même si ici, le tatouage a quelque peu (beaucoup en fait) perdu son caractère spirituel, c’est un véritable art millénaire en Thaïlande. En Thaï on appelle les tatouages sacrés les Sak (tatouer) Yant (prière). Ils sont censés apporter protection, bonheur, santé etc., à celui qui les porte. Mais seulement s’ils sont fait par un maître du Sak Yant ou un moine bouddhiste. Il y a plusieurs icônes (lion, tigre, …), motifs ou écritures. Celui qu’on connait le plus c’est sans doute Yant Ha Taew, prière en cinq lignes (merci Angelina Jolie donc) mais il y a aussi Yant Paed Tidt (la boussole du voyageur) ou Yant Gao Yord qui protège contre les attaques. Depuis la mort du roi, des thaïlandais se font tatouer son nom, le signe 9 (pour Rama IX, son nom officiel), une phrase en son honneur, comme un deuil indélébile. Mais les thaïlandais aiment aussi les tatouages « modernes » et ils ont l’air bien acceptés dans la culture thaï, et on voit beaucoup dans la rue, de tous les genres et sur toutes sortes de gens. D’ailleurs il y a des salons vraiment partout, que ce soit à Bangkok ou ici à Koh Phi Phi.

18

17

16

19

15

2

5

 

 

 

bellepanorama

Travel, Culture and Photography blog. www.bellepanorama. com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s