Baby and Big Taj : visites à Agra

Quand on se lève le matin en sachant qu’on va voir le Taj Mahal, ce n’est définitivement pas une journée comme les autres.

2

C’est l’empereur moghol musulman Shâh Jahân qui l’a construit en mémoire d’une de ses épouse (la seule qu’il aimait selon notre guide), Mumtâz Mahal. Elle a eu quatorze enfants avec lui (la preuve qu’elle l’aimait vraiment, toujours selon notre guide).

En arrivant devant l’entrée, on sent déjà une petite effervescence dans l’air. Il y a de plus en plus de monde, ça se bouscule, les faux et vrais guides (à vous de deviner qui est qui) se battent pour vous faire la visite, les gardes armés n’ont pas franchement l’air de rigoler. Après avoir compris où, comment et quel billet acheter, après être passé devant la longue, très longue file d’attente pour rentrer (les étrangers n’ont pas besoin d’attendre contrairement aux indiens apparemment) et après avoir franchi tous les portiques de sécurité, on se retrouve tout d’un coup devant le Taj Mahal. Tout simplement. C’est presque violent. On l’a tellement vu et revu en photo, et il est là, devant vous. Et aussi beau en vrai.

4

Le Baby Taj est quand à lui plus petit comme son nom l’indique bien et s’appelle en réalité le Mausolée d’Itimâd-ud-Daulâ. Itimâd-ud-Daulâ qui lui, s’appelait en fait Mirza Ghiyas Beg. Il était d’ailleurs le grand-père de Mumtâz Mahal, l’épouse de l’empereur Shâh Jâhan, qui sont enterrés au Taj Mahal. Vous suivez ? 

4

Nous le visitons le matin, c’est calme, il fait encore frais et c’est beau. On se promène dans les jardins et on regarde la vue sur la rivière Yamuna, l’une des sept rivières sacrées d’Inde. On voit de loin des gens en train de faire sécher de grands tissus colorés sur les berges. Des troupeaux de vaches les regardent faire, tranquillement.

3

9

 

 

Baby and Big Taj : visits to Agra

When we got up in the morning knowing that we will see the Taj Mahal, we definitely knew it will be a day like no other.

It is the Muslim Mughal Emperor Shah Jahan who built it in memory of his wife (the only one he loved according to our guide), Mumtaz Mahal. She had fourteen children with him (proof that she really loved him, always according to our guide).

Arriving in front of the entrance, we already felt a little dynamism in the air. More and more people were coming in, crowded, mixed up with false and true guides (its up to you to guess who is who) fighting on who is going to give you a tour, the armed guards do not frankly seem to want to laugh. After figuring out where, how and what tickets to buy, after passing the long, long queue to get in (foreigners do not need to wait unlike the Indians apparently) and after getting through all the Security gates, we found ourselves suddenly in front of the Taj Mahal. Just like that. It’s almost violent. We saw it so much and saw it again in pictures, and it’s there in front of you. And also beautiful in reality.

The Baby Taj as for him is smaller as the name clearly indicates, and is actually called the Tomb of I’timād-ud-Daulah. I timâd-ud-Daula’s real name was Mirza Ghiyas Beg. He was also Mumtaz Mahal’s grandfather, the wife of Emperor Shah Jahan, who are buried in the Taj Mahal. You follow?

We visited it in the morning, it was quiet, still cool and beautiful. We strolled in the gardens and gazed at the view of the river Yamuna, one of the seven sacred rivers of India. We could see from a distance people drying large colored fabrics on the banks. Herds of cows watched them, quietly.

 

bellepanorama

Travel, Culture and Photography blog. www.bellepanorama. com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s