Delhi Neon lights : arrivée à Delhi

124

On n’est jamais prêt pour Delhi.

Peu importe ce qu’on en a lu dans les guides, entendu ou vu à la télévision. Peu importe ce que les gens nous on raconté avant le départ et l’idée qu’on s’en était faite. Arriver à Delhi, c’est entrer dans une autre dimension. Surtout quand c’est la première fois qu’on met les pieds en Inde. Le jour de notre arrivée, un immense nuage de pollution asphyxie toute la ville. Le pire depuis des années apparemment. Delhi est complètement noyée dans le brouillard. Une ville de 15 millions d’habitants qui étouffe. On ne voit pas à dix mètres. Et cette odeur âcre, comme un mélange de métal brûlant et d’encens, vous agrippe dès la sortie de l’aéroport. On grimpe dans un taxi et le combat pour avancer commence. Les voitures, les rickshaws et les motos mènent une incroyable chorégraphie. C’est pas possible, ça va pas passer, non, non … et si, ça passe. On frôle les autres taxis, on zigzague, on klaxonne sans arrêt, et on avance. Tant bien que mal. La veille, la fête de Diwali* à pris fin et le taxi driver nous explique que les millions de feux d’artifices, de pétards et de feux qui sont allumés à cette occasion ont encore rajouté à la pollution déjà existante. On entend d’ailleurs encore des feux d’artifice ici et là, tirés au hasard. La nuit tombe tôt, encore plus tôt avec le brouillard, et on arrive dans le centre de Old Delhi, dans une rue illuminée par des dizaines de néons multicolores qui clignoteront jusqu’au lendemain matin. La lumière diffusée par le nuage de pollution rend l’atmosphère encore plus irréelle. On a le tournis et on est définitivement arrivés dans un autre monde.

3

*Diwali : fête très importante en Inde, la fête des lumières pendant laquelle on lance des feux d’artifice. Elle dure 5 jours et le 3ème jour est le plus important, celui consacré à la déesse hindoue Lakshmi (déesse de la fortune, de la richesse et de l’abondance).

DELHI’S NEON LIGHTS

You’re never ready for Delhi. No matter what you read in brochures, heard or seen on television. It did not matter what people told us before we left and the idea we had. To get to Delhi is to enter another dimension. Especially when it is the first time we set foot in India. On the day of our arrival, a huge cloud of pollution asphyxiated the whole city. The worst for years seemingly. Delhi is completely drowned in the fog. A city of 15 million inhabitants suffocates. You can not see ten meters away. And this pungent odor, like a blend of burning metal and incense, grips you as soon as you leave the airport. We climb in a taxi and the fight to advance begins. Cars, rickshaws and motorcycles lead an amazing choreography. It is not possible, it will not pass, no, no … and if, it passes. We approach other taxis, we zigzag, we horn constantly, and we advance. The day before, Diwali festival * ended and the taxi driver told us that millions of fireworks, firecrackers and fires lit for this occasion have made things worse to the existing pollution. We also heard fireworks here and there, drawn at random. Night falls early, even earlier with the fog, and we arrive at the center of Old Delhi, in a street illuminated by dozens of multicolored neon lights flashing until the next morning. The light scattered by the cloud of pollution makes the atmosphere even more unreal. We were at the edge of our seats and we have definitely arrived to another world.

* Diwali : a very important festival in India, “the feast of lights” during which fireworks are launched. It lasts 5 days and the third day is the most important one, dedicated to the Hindu goddess Lakshmi (goddess of fortune, wealth and abundance).

bellepanorama

Travel, Culture and Photography blog. www.bellepanorama. com

2 réflexions au sujet de « Delhi Neon lights : arrivée à Delhi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s